622 rue des Forges, Trois-Rivières Lun, Mer, Vend 9h-17h / Mar-Jeu 9h-20h (819) 840-2827

Mieux vaut prévenir que guérir

Si vous désirez faire examiner votre animal pour un problème de santé, un deuxième avis ou tout simplement pour vous assurer que tout va bien, notre équipe se fera un plaisir de vous accueillir ! Dre Binette peut vous recevoir en consultation avec votre animal pour un examen annuel ou d’adoption, des vaccins, des vermifuges, ainsi que pour divers problèmes de santé.

Les vermifuges

Les parasites internes

Près de 85 % des chatons et des chiots sont atteints d’infections parasitaires intestinales pouvant affecter leur digestion, leur système immunitaire et leur croissance. Ces parasites sont généralement transmis par leur mère via la lactation ou même par le placenta lors de la gestation. L’infection passe souvent inaperçue chez la mère, car son système immunitaire est bien développé et empêche l’apparition des problèmes digestifs qu’ils peuvent causer. Pour déterminer si un animal est porteur de parasites intestinaux, nous effectuons une analyse de selles pour observer la présence d'œufs, les identifier et ainsi choisir le meilleur traitement.
 
Vers intestinaux fréquemment rencontrés : Ver rond (Toxocara), Ver plat (Dipylidium), Vers en crochet,(Ancylostoma), Vers en fouet (Trichuris) et Protozoaires (Coccidie, Isospora, Giardia).

Les parasites internes

Près de 85 % des chatons et des chiots sont atteints d’infections parasitaires intestinales pouvant affecter leur digestion, leur système immunitaire et leur croissance. Ces parasites sont généralement transmis par leur mère via la lactation ou même par le placenta lors de la gestation. L’infection passe souvent inaperçue chez la mère, car son système immunitaire est bien développé et empêche l’apparition des problèmes digestifs qu’ils peuvent causer. Pour déterminer si un animal est porteur de parasites intestinaux, nous effectuons une analyse de selles pour observer la présence d'œufs, les identifier et ainsi choisir le meilleur traitement.
 
Vers intestinaux fréquemment rencontrés : Ver rond (Toxocara), Ver plat (Dipylidium), Vers en crochet,(Ancylostoma), Vers en fouet (Trichuris) et Protozoaires (Coccidie, Isospora, Giardia).

La vaccination

Lors des premières heures d'allaitement, les animaux reçoivent des anticorps de leur mère. Par contre, la période de protection qu’offre ce transfert d’immunité est d’une durée de six à douze semaine selon l’animal. Par la suite, les animaux sont plus à risque face aux maladies. C’est à ce moment que la vaccination vient prendre le relais. Lorsqu'une maladie est détectée, le système immunitaire de l'animal vacciné réagit plus rapidement pour prévenir son éclosion ou limiter sa sévérité. Après une vaccination, les animaux développent des anticorps en 5 jours et sont complètement protégés en 14 jours. Par contre, certains animaux ne développent pas d'immunité en se faisant vacciner. Au bureau nous pouvons mesurer le taux d’anticorps de votre animal pour savoir s’il est bien protégé et s’il a besoin d’un rappel de vaccin ou non. Nous recommandons les vaccins de base à tous les animaux en santé et nous n'administrons les vaccins facultatifs qu'aux animaux susceptibles de contracter une maladie précise. Nous vaccinons votre animal en fonction de son risque d'exposition à la maladie et la vétérinaire discute avec vous afin de déterminer les options convenables. Il est important de souligner que les vaccins sont préventifs et non curatifs. Ils préviennent une maladie mais ne peuvent pas guérir un animal souffrant déjà d'une maladie. Après la vaccination, la zone affectée peut devenir légèrement enflée. Certains animaux éprouvent une baisse d'appétit, de la fièvre et une baisse d’énergie. Ces effets secondaires s'atténuent généralement dans les 24 à 48 heures suivant la vaccination. Si les effets secondaires vous inquiètent ou persistent, contactez-nous. Dans certains cas rares, comme chez l’humain, les animaux développent une allergie visible quelques minutes après avoir reçu le vaccin. Sans traitement, cette allergie pourrait causer le décès. Si vous observez une de ces réactions, contactez-nous immédiatement : évanouissement, diarrhée continue, vomissements continus, difficulté à respirer, démangeaisons, enflure au visage ou ailleurs.

Règlementation concernant la vaccination contre la rage
Bien que la vaccination contre la rage ne soit pas obligatoire à l'échelle fédérale, la plupart des États mettent en oeuvre leurs propres lois sur le sujet. Ces lois varient également d'un pays à l'autre. Il faut donc s'assurer de bien regarder la réglementation lors d'un voyage ou d'un déménagement.

L'identification par micropuce

On estime que 3 millions d'animaux sont euthanasiés dans des refuges tous les ans, et certains d'entre eux sont des animaux perdus. AVID, une des principales entreprises dans le domaine des micropuces, affirme qu'on retrouve près de 1 400 animaux ayant une micropuce tous les ans, les sauvant ainsi de l'euthanasie. La technologie dans le domaine des micropuces évolue continuellement. Les micropuces sont actuellement conçues pour durer toute la vie de votre animal et sont faites de matériaux biocompatibles qui coexistent avec les tissus sans causer de dommages. Vous n'avez pas non plus à vous inquiéter qu'on vole votre information ou qu'on reprogramme votre micropuce, car seuls les vétérinaires, les refuges et les centres des contrôle animalier ont accès à ces renseignements. L'implantation d'une micropuce se fait de façon rapide et presque indolore. La puce a plus ou moins la taille d'un grain de riz et est injectée sous la peau entre les omoplates à l'aide d'une seringue.